Optimiser vos sorties running en automne

Wakae - Courir en automne

Lorsque l’automne arrive, la pluie s’invite, la température baisse et le soleil a tendance à se faire de plus en plus rare… tout comme notre motivation pour aller courir et faire du sport de manière générale. Mais nous ne pouvons tout de même pas abandonner la course à pied pendant la moitié de l’année, à cause de la météo ! D’abord parce que ce type d’activité physique a de nombreux avantages, qui peuvent nous aider à traverser ce changement de saison, mais aussi parce qu’il y a des solutions simples pour profiter pleinement des sorties de running automnales. 

Les avantages du running en automne 

Que l’on soit coureur aguerri ou que l’on se (re)mette au sport, lorsque l’automne pointe le bout de son nez, on peut vite être découragé par le temps. Et pourtant, la course à pied présente de nombreux avantages, même en automne !

Des températures plus adaptées à la pratique sportive

A l’arrivée de l’automne, nous sommes souvent nostalgiques de la météo estivale. Mais il ne faut pas oublier qu’en été, la chaleur peut être handicapante lorsque l’on fait du sport, d’autant plus quand il s’agit d’aller courir car durant un effort de longue durée, le corps peut avoir du mal à se réguler. Avec ses températures plus modérées, l’automne est donc en réalité une bonne saison pour commencer ou continuer à courir !

C’est bon pour le moral 

Par ailleurs, vous l’aurez certainement remarqué, ce changement de saison s’accompagne souvent d’une baisse du moral. Or, faire un footing permet de se changer les idées en se concentrant sur l’effort, mais aussi de profiter de la beauté du paysage, avec ses feuilles colorées (vous pouvez d’ailleurs en profiter pour faire quelques photos).  Le running peut également provoquer un sentiment d’euphorie. En effet, la pratique du sport pendant plus de 30 minutes fait notamment augmenter le taux d’endorphine, l’une des “hormones du bonheur” qui permet de diminuer votre stress. Aller courir permet donc d’éviter le coup de blues automnal

Bref, parfois on se dit qu’il faut se sentir bien pour courir, mais chez Wakae on préfère au contraire décider d’aller courir pour aller bien !

Habituer progressivement son corps aux températures hivernales

Si en automne nous perdons quelques degrés, ce n’est rien comparé à l’hiver ! Et si vous souhaitez continuer vos entraînements en décembre, il faut préparer doucement votre corps à ces températures basses. En effet, lorsqu’il fait froid, le corps a besoin d’une quantité accrue d’énergie pour combattre cette agression extérieure, ce qui le fatigue plus vite. Donc si vous vous êtes lancé le défi de continuer à courir cet hiver, nous vous conseillons de vous entraîner régulièrement en automne : avec cette transition, vous serez parés !

running en automne

Comment s’adapter à cette nouvelle saison ?

L’automne est donc une bonne saison pour le running, mais peut demander certaines adaptations pour profiter au maximum de vos entraînements. Nous vous conseillons notamment d’optimiser votre équipement, mais vous avez également la possibilité de modifier vos habitudes sportives.

Quelles matières textiles ?

On peut facilement penser que la course à pied ne nécessite aucun matériel spécifique : “Un jogging, un T-shirt et c’est parti” ! Et cela peut tout à fait être le cas dans un premier temps, par exemple pour faire quelques footings courts. Mais si vous prenez goût à la course à pied, nous vous conseillons vivement de vous équiper en conséquence, afin d’éviter certains désagréments… d’autant plus en automne ! Tout d’abord, il s’agit de choisir les matières textiles les plus adaptées à ce sport d’endurance. 

Pour vos runs, évitez si possible le coton, d’autant moins adapté lorsque les températures baissent car le coton absorbe l’humidité et refroidit ainsi la peau. Si vous ne voulez pas attraper un rhume lors de vos sorties automnales, il est donc préférable de choisir des vêtements techniques en polyester, une matière très utilisée par les sportifs car elle sèche rapidement et ne vous laisse donc pas trempés dans le froid. Cependant, le polyester a un impact sur l’environnement non négligeable. C’est donc encore mieux si vous choisissez des vêtements en polyester recyclé et pourquoi pas fabriqués à partir de déchets plastiques marins ! 😉

Quels vêtements et accessoires ?

  • Une fois que vous savez quelles matières sont les plus adaptées, il est temps de choisir les articles que vous allez porter pour optimiser vos ballades sportives automnales. Concernant le bas, vous pouvez tout à fait choisir de continuer à porter un short si vous êtes plus à l’aise qu’avec un legging. Par exemple, les shorts Wakae sont un bon compromis puisqu’ils protègent plus du froid, grâce au cycliste intégré sous une partie plus ample. Si la température devient trop faible pour vous soyez à l’aise en short, il est alors temps de faire une transition vers le legging, qui doit protéger votre corps du froid tout en restant respirant.  
  • Toujours dans l’optique de s’adapter aux températures fraîches en automne, n’hésitez pas à vous procurer un tour de cou pour protéger votre gorge lors de vos entraînements et ainsi éviter le rhume, qui peut vite arriver en cette saison.
  • Quelle que soit la période de l’année, le running nécessite une attention particulière concernant les chaussures, puisque vos pieds sont mis à rude épreuve lors de vos entraînements. En automne, nous vous conseillons de porter des chaussures résistantes à l’eau et avec une semelle offrant une bonne adhérence, pour ne pas glisser sur le sol mouillé et jonché de feuilles.
  • Ensuite, pour rester au sec malgré les averses récurrentes de l’automne, il est préférable de prévoir une veste légère, imperméable ou au moins déperlante. Ainsi, vous ne serez pas obligés de vous arrêter en pleine course pour vous abriter. 
  • Qui dit automne, dit météo moins clémente, mais aussi jours qui raccourcissent. Si vous êtes des runners matinaux ou au contraire si vous aviez l’habitude de courir le soir, il est possible que vous soyez amenés à vous entraîner de nuit. Pour cela, certains équipements vous seront utiles, voire indispensables, comme par exemple des accessoires réfléchissants et une lampe frontale.

Quels créneaux d’entraînement ?

Si pendant l’été vous couriez habituellement tôt le matin ou tard le soir, mais que vous préférez vous entraîner de jour plutôt que de nuit, vous pouvez envisager de changer vos habitudes.

Par exemple, si vous en avez la possibilité, vous pouvez faire un footing entre midi et deux ! Bien sûr, faire du sport (et donc transpirer) sur la pause déjeuner nécessite un peu plus d’organisation et d’infrastructures sur votre lieu de travail, comme une douche ou au moins un endroit pour vous changer. Mais ce créneau présente aussi des avantages car il permet de faire un vrai “break” et d’être plus efficaces quand vous vous remettez au travail. Et si vous pouvez télétravailler, pourquoi ne pas mettre à profit vos temps de transports économisés en allant courir ? 

En résumé, contrairement aux apparences, l’automne est une saison adaptée à la course à pied ! Pour profiter des beaux paysages colorés de cette saison, il vous suffit de bien choisir votre équipement et vos créneaux pour aller courir.

Et bien sûr s’il pleut vraiment trop de temps en temps, ne vous inquiétez pas, il existe d’autres activités cardio qui peuvent tout à fait remplacer (ou au moins compenser) une session de running : faire de la corde à sauter en intérieur, monter et descendre des escaliers, courir sur tapis… vous avez l’embarras du choix !

Source :

Commentaires

Suivez-nous

Articles récents

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *