Adopter des habitudes écoresponsables : être plus écolo au quotidien

habitudes écoresponsables - gestes écolo

Vous voulez agir pour la planète ? Si vous avez déjà pris conscience de l’importance des enjeux écologiques actuels et que vous avez cette volonté de protéger l’environnement, vous avez déjà fait une bonne partie du chemin. Maintenant il est temps de passer à l’action ! Mais comment ?
Une chose est sûre, agir pour l’environnement, c’est d’abord changer certaines de nos habitudes et choisir des alternatives plus respectueuses de la nature. Mais nous ne savons pas toujours par où commencer, ou comment aller plus loin dans notre démarche écologique… Alors voici quelques gestes et habitudes écoresponsables que vous pourrez adopter au quotidien.

Prendre des habitudes écoresponsables à appliquer chez soi 

N’acheter que le nécessaire

L’une des actions les plus efficaces lorsque l’on veut diminuer son impact environnemental, c’est de consommer moins, mais mieux. Pour vous aider à réduire votre consommation au quotidien et être sûr.e qu’un achat n’est pas compulsif mais raisonné, vous pouvez utiliser la méthode BISOU ! Elle consiste à se poser 5 questions avant chaque achat : En ai-je vraiment Besoin ? Au lieu d’acheter Immédiatement, puis-je attendre quelques jours pour me décider ? Ai-je déjà un objet Semblable, avec la même utilité ? L’Origine de ce produit correspond-elle à mes valeurs ? Cet achat va-t-il m’être Utile dans mon quotidien ?

Bien isoler son logement

Le secteur du bâtiment est l’un des plus énergivores et donc l’un des plus polluants, puisqu’il représente environ 25 à 30% des émissions annuelles de gaz à effet de serre en France1. Pour réduire la consommation énergétique de votre logement, vous pouvez commencer par diminuer la perte d’énergie, en optimisant l’isolation (toit, murs, fenêtres, etc). Cela peut représenter un investissement conséquent mais il sera progressivement rentabilisé car votre facture de chauffage sera moins élevée.

Baisser le chauffage

Saviez-vous que baisser le chauffage de son logement d’1 degré seulement, permet de réduire la consommation énergétique de 7% ? 2 Pour vous donner une idée, voici les températures recommandées par l’ADEME selon le type de pièce : 17°C dans la chambre, entre 19 et 21°C dans les pièces à vivre et 22°C dans la salle de bain quand on l’utilise. Et lorsque vous n’êtes pas chez vous, n’hésitez pas à baisser le chauffage de quelques degrés !

Se tourner vers un fournisseur d’énergie verte

Pour réduire votre empreinte carbone liée à la consommation énergétique de votre logement, vous pouvez également changer de fournisseur d’électricité, en choisissant une entreprise qui favorise les énergies renouvelables, comme Enercoop.

Utiliser des ampoules LED

Les LED consomment 8 à 10 fois moins d’énergie par rapport à une ampoule à incandescence classique et qui ont une durée de vie beaucoup plus importante3. Même si le processus de fabrication des ampoules LED est énergivore, l’impact écologique final des LED est moins important que les ampoules basses consommation.

Réduire sa consommation de viande

Dans l’alimentation, les produits rejetant le plus de gaz à effet de serre sont les produits animaliers (notamment le boeuf, largement en tête, suivi de l’agneau)4. Limiter sa consommation de viande permet donc de réduire significativement son empreinte environnementale. Et bien que le transport ne représente que 10% de l’empreinte carbone des aliments4, l’idéal est de choisir de la viande provenant d’un élevage local et responsable.

Diminuer la pollution numérique

Puisque les appareils numériques deviennent omniprésents dans notre quotidien, leur impact sur l’environnement devient lui aussi de plus en plus important. Voici quelques “éco-gestes” pour limiter la pollution liée à vos appareils numériques : ne pas remplacer un appareil tant qu’il fonctionne, acheter des appareils reconditionnés, toujours éteindre les appareils après leur utilisation au lieu de les laisser en mode veille, trier sa boîte mail et son espace cloud régulièrement, préférer une connexion wifi (qui consomme plus de 20 fois moins d’énergie que la 4G !) 5, ou encore limiter la très haute définition lorsqu’on regarde une vidéo.

Télécharger l’application Guide du Tri

Selon l’ADEME, plus de 3/4 des déchets dans nos poubelles d’ordures ménagères n’y ont pas leur place !6 Ils pourraient être valorisés en étant mieux triés, compostés ou apportés aux bons endroits. Alors pour ne plus jamais se tromper de poubelle et ainsi valoriser au mieux nos déchets, Citeo a créé l’application Guide du Tri, qui indique les bons gestes de tri en fonction du type de déchet et de l’endroit où l’on se trouve.

Aller vers le zéro déchet

Le tri des déchets est primordial, mais si vous souhaitez aller plus loin dans votre démarche écoresponsable, vous pouvez vous attaquer au problème à sa source, en réduisant vos déchets ou même en arrêtant (presque) totalement d’en produire. Pour cela, le vrac est une solution efficace et plus simple qu’il n’y parait. Un autre réflexe zéro déchet consiste à réparer ou bien donner au lieu de jeter.

Enfin, évitez le gaspillage alimentaire : en France, si on regarde seulement les particuliers, nous gaspillons en moyenne 29kg de produits alimentaires par personne, dont 7kg de produits encore emballés !7 Pour lutter contre cela, il existe de nombreuses recettes anti-gaspi, par exemple sur le site d’In Extremis. Et si vous ne pouvez pas toujours utiliser les pelures de légumes, le marc de café ou autres déchets organiques, vous pouvez également utiliser un compost, que vous soyez en maison ou en appartement !

Devenir un.e sportif.ve écolo

Acheter en seconde main

Pour cela, il existe des sites spécialisés dans la seconde main de matériels sportifs, comme LinkNsport. Le mieux est de privilégier cette habitude à la fois pour les articles de sport, mais aussi pour les objets du quotidien en achetant sur Vinted, Leboncoin, ou encore Label Emmaüs. Zéro Waste France propose aux plus motivé.e.s le “Défi Rien de neuf” pour vous accompagner dans cette démarche.

Privilégier des équipements durables et de qualité

Lorsque vous avez besoin d’un vêtement technique ou de tout autre équipement sportif, l’idéal est de choisir un produit qui durera longtemps, et conçu de façon responsable, par exemple en matière recyclée ou bien naturelle, et fabriqué localement.

Donner une seconde vie à son matériel sportif

Chez Wakae, nous sommes très attachées au principe de donner une seconde vie à l’existant ! Cela permet de prolonger la durée de vie d’un objet, réduisant ainsi nos besoins en matières premières. Bref, c’est une façon de protéger la planète. Les plateformes qui proposent d’acheter des produits d’occasion permettent souvent également de les vendre. C’est le cas de Linknsport dont on parlait plus tôt. Il existe également d’autres façons de revaloriser votre matériel sportif, par exemple en le déposant dans une Recyclerie sportive, ou dans tout autre point de collecte (notamment pour les vêtements et les chaussures, que ce soit des articles de sport ou non).

Utiliser une gourde

Paradoxalement, notre souhait le plus cher chez Wakae, c’est d’être à court de matière première, car nos vêtements techniques sont fabriqués à partir de déchets plastiques marins et terrestres, c’est à dire principalement avec des bouteilles en PET. Si nous arrivons un jour à court de matière première, nous aurons gagné notre combat contre la pollution plastique ! Alors pour bannir les bouteilles en plastique, n’hésitez pas à vous procurer une gourde qui vous permettra de rester hydraté.e pendant votre séance de sport, sans risquer de polluer l’océan avec du plastique. Les bouteilles isothermes Skold par exemple allient design, praticité et engagement.

Éviter les encas avec trop d’emballage

Pour se ravitailler pendant votre entraînement sportif ou une longue sortie running, le plus pratique est d’emporter un petit encas. Le souci c’est que les barres énergétiques et autres énergie balls sont souvent entourées d’un emballage plastique individuel, mais il existe des alternatives plus responsables. La marque Cooknrun propose par exemple des barres énergétiques bio et éco-emballées. Si vous avez le temps, l’idéal est de cuisiner vous-mêmes vos barres ou “gâteaux sport” et pour ça, n’hésitez pas à vous inspirer des recettes que nous vous proposons ici !

Favoriser le vélo, la marche ou même la course à pied pour se déplacer

Et si vous faisiez d’une pierre deux coups en faisant du sport pour vous déplacer ? Puisque le transport est la première source d’émissions de gaz à effet de serre en France, favoriser les mobilités douces est primordial, en remplaçant au maximum nos trajets en voiture par le vélo ou la marche. Et dans les cas où ces types de mobilité douce ne sont pas possibles, privilégiez les transports en commun : ils nous font quand même bouger un peu plus que la voiture et permettent de rejeter moins de gaz à effet de serre : un trajet en métro émet près de 50 fois CO2 en moins par rapport à un trajet en voiture !8

Faire du plogging

L’expression “plogging” vient de Suède, c’est la contraction de “plocka upp” et de “jogging”, soit “ramassage des déchets” et “course à pied” en Français. Bref, l’idée est de mêler l’utile à l’agréable en ramassant le plus de déchets que vous croisez pendant votre sortie running. L’idéal est de prendre un petit sac pour les transporter avant de les jeter dans la poubelle adaptée et de porter des gants. Et dans tous les cas, il faut bien penser à se laver les mains après.

Bonus : vous aider d’un guide pour vous accompagner dans votre démarche écolo

Cette liste de gestes écologiques est loin d’être exhaustive, alors si vous cherchez d’autres idées pour “décarboner votre vie” comme le dit Yann Arthus Bertrand dans son film Legacy, n’hésitez pas à vous procurer des guides complets, sous forme de livres ou bien d’applications (comme 90 jours, We Act for Good, Greenly, ou encore le réseau social engagé MotionLyf) pour vous guider et vous soutenir dans votre démarche écoresponsable !

Changer ses habitudes pour respecter l’environnement ne se fait pas en un claquement de doigts, mais progressivement, comme une préparation pour un marathon. Alors pas de panique : si vous ne savez pas par où commencer, choisissez ce qui semble le plus simple pour vous et une fois que de nouvelles habitudes sont ancrées, essayez d’intégrer de nouveau éco-gestes dans votre quotidien. Le but n’est pas d’être parfait, mais d’agir au mieux : de “faire sa part” !

Sources

  1. Carbone 4
  2. ADEME : infographie “Comment mieux se chauffer”
  3. Quelle énergie
  4. Our World In Data : étude de janvier 2020 par Hannah Ritchie
  5. Greenpeace
  6. ADEME : 6 solutions pour jeter moins et mieux
  7. Too Good To Go
  8. ADEME : La mobilité en 10 questions

Rejoignez-nous :

Articles récents

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *